1009

La rénovation de cette cage d'escalier fut un travail assez conséquent.

De nombreuses étapes furent nécessaires.

De manière générale, il fallut tout d'abord réparer des plafonds, poursuivre par l'enduisage complet des murs et terminer par la mise en peinture de l'ensemble.

Une fois ces étapes réalisées, vint le temps du décapage !

Ce dernier consistait à décaper l'escalier de quatre volées dans son entièreté (40 marches et une rampe de 47 fuseaux), 3 paliers ainsi que 11 portes recto-verso, sans oublier deux planchers.

L'ultime étape de ce chantier consitait en un ponçage complet ainsi qu'une mise en huile de l’ensemble.